Claude Robinson, un calvaire qui dure! J’ai honte!

Je ne sais pas pour vous, mais moi quand je vois une personne se faire voler, rouler dans la boue et qu’on s’acharne sur elle dans l’espoir qu’elle crève, et bien cela fait monter en moi une vibration de colère, d’injustice et j’ai honte…

Honte de ce système dit de justice qui fonctionne à deux vitesses ou, en fait, à une seule vitesse; celle de l’argent!

Il ne suffit plus maintenant de remporter un procès, non, il faut maintenant avoir un compte en banque remplie, bien remplie et dans lequel cette belle élite du droit s’abreuve et donne un sens à leur vie…

Mais quelle sorte de vie est-ce? Comment arrive-t-on à dormir lorsque l’on sait concrètement ce que l’on fait? Dans ce cas-ci, on veut littéralement le tuer ce cher Claude Robinson. L’user à la corde, lui enlever toute dignité, et ce, à quelle fin? Le pouvoir, l’argent…

De la folie pure et simple!

J’ai honte de vous CINAR et compagnie! Votre hypocrisie m’horripile et c’est une réelle bêtise de ma part que d’avoir partagé vos produits avec mes enfants. J’ai l’impression de les avoir souillés de votre répugnante haleine!

J’ai honte de vous! J’ai honte de ce système de prête-nom! J’ai honte de ceux qui savent et ferment les yeux! J’ai honte!

Il ne suffit plus d’avoir une belle cravate ou un jupon pour être respectable…Il faut avoir des principes, du courage, une morale et de la dignité! Mais vous, CINAR et compagnies, qu’avez-vous? Une cravate, un jupon…uniquement cela! Vous me faites honte!

Un jour, vous tous, la vie va vous rattraper, pour certains, c’est déjà le cas…Et pour d’autres, l’histoire reste à s’écrire, mais elle s’écrit sûrement! Je ne vous souhaite aucun mal, mais bien que d’ouvrir les yeux et votre coeur si dur, si vide, si illusionné par la matière de votre égo démesuré! Et pour ouvrir ce qui est si lourdement endormi, ça va prendre de grands moyens! Un jour, vous allez payer d’une manière ou d’une autre!

J’espère que les citoyens vont se lever, vous regarder et vous tourner le dos!

J’espère que les artistes qui prêtent leur voix et leur talent à vos produits, se lèveront, vous regarderont et vous tourneront le dos en l’honneur de leur principe, mais surtout pour ce mot qui, de plus en plus, s’effrite; la JUSTICE.

—-

Voici une page du site de soutien à Claude Robinson de questions réponses pour avoir une idée claire et précise de ce qui se passe.
http://clauderobinson.org/questions-et-reponses/

Même la mère Caillou à goûter à la médecine des méprisants maillons faibles à cravate et à jupon.
Article sur Cyberpresse

2 commentaires On Claude Robinson, un calvaire qui dure! J’ai honte!

Laisser un message :

Votre adresse courriel ne sera pas publiée avec votre message. C'est confidentiel. :-)

Site Footer

Sliding Sidebar

Sur les réseaux…

Abonnez-vous par courriel

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification pour chaque nouveau billet.

Hébergement wordPress par