De mon blog, titre du billet!

À la création de mon dernier billet au sujet de la désactivation du bouton Ping dans iTune, j’ai surpris une drôle de réflexion de ma tête lorsqu’est venu le temps de  partager sur Twitter le billet en question.

Est-ce que j’efface le – Mindsix.com qui est récupéré automatiquement part le service bit.ly et est-ce que j’ajoute la mention que ce que je vais tweeter, provient de mon humble personne dans le genre de :

  • De mon blog, titre du billet
  • Mon dernier billet, titre du billet
  • Je vous ai pondu cette merveille titre du billet

Est-ce qu’un lien que je partage à plus d’importance qu’un lien dont je suis le créateur?

Cette question me ramène à une autre de base ; Pourquoi je tweet et qu’est-ce que je partage sur Twitter?

Qui (comment) suis-je sur Twitter

Ce que j’échange sur Twitter à le seul et unique but de partager des coups de coeur et des intérêts à ma liste de followers. S’ils me suivent, c’est qu’à quelque part nous avons un centre d’intérêt commun et j’alimente cet intérêt qui nous emmène souvent à échanger.

Mais alors, si je partage un de mes billets, pourquoi le mentionner? Pourquoi aurais-je envie de crier haut et fort « HEY, C’EST DE MOI! ».

Je ne me sens pas plus important qu’une autre personne dont je partage le lien, mais pourquoi cette envie, cette pulsion qui s’anime au bout de mes doigts pour stipuler que mon JE-ME-MOI est derrière ces quelques pixels.

Serait-ce que le simple fait de mettre un drapeau à mon tweet va capter plus d’attention? Pour certains oui, pour d’autres non, car tout dépend de quand on embarque dans le train à haute vitesse qu’est Twitter.

Pourquoi?

Une des réponses qui vient au bout de ma matière grise est celle de l’égo. Mais attention, ce n’est pas mal d’avoir un égo, car sans égo qui sommes-nous? Il faut creuser en ce sens pour arriver à s’en départir et passer du JE au NOUS…Mais bon, nous ne sommes pas ici pour faire du Zen, mais bien pour s’amuser à faire du 2.0!

L’autre réponse que m’inspire cette interrogation est que nous sommes à vendre…

Oui, nous sommes un produit, une identité physique et également numérique que nous marketons dans l’espoir d’en retirer une quelquonc satisfaction qui soit monétaire ou simplement celui d’un nombre (followers, retweets).

Et vous?

Qu’est-ce qui vous motive à écrire sur Twitter qu’un billet est de vous?

N’y voyez aucune critique, mais bien une interrogation qui a commencé en me regardant tout simplement, ce qui m’a fait constater que nous sommes beaucoup à publier une phrase du type « Mon dernier billet ».

Et comme le dit si bien Guy A. Le page, « On jase là… ».

3 commentaires On De mon blog, titre du billet!

  • Pour ma part, je trouverais prétentieux, voire trompeur de dire « À lire! Excellent! + le titre du billet » quand le lien renvoie à mon blogue. Ça je le garde pour les RT. Je mets généralement « De mon blogue », ou « Billet de mon blogue », afin que mes abonnés sachent que c’est de l’auto-promotion. Sinon, j’aurais l’impression de les tromper. Je vois ça comme de l’honnêteté, ainsi ils peuvent choisir de lire et partager. De plus, je tâche de ne jamais relayer mes billets plus de deux fois en quelques jours pour ne pas écœurer mes amis…

  • Je n’écris pas de billet mais si je le faisais je mentionnerais qu’il vient de moi comme je le fais pour les autres. Il faut qu’en même avoir au moins autant d’amour-propre que d’amour de l’autre (si on peut parler d’amour 😉 ) En tout les cas, il faut rendre à César ce qui appartient à César aussi quand César c’est soit.

    Un billet, un commentaire, un tweet même, est une extension de notre pensée, de notre créativité, donc une partie de soi-même, un peu comme « notre bébé ». On s’y attache et c’est normal de vouloir en revendiquer la propriété intellectuelle. Il n’y a rien de narcissique là dedans.

    Et puis si en plus on en est fier, où est le mal? L’égo en soi n’est pas une mauvaise chose, au contraire, c’est quand il écrase les autres égos qu’il devient chiant.

    Un bon billet, un blogue apprécié est un accomplissement qui appartient à son créateur et on veut savoir c’est qui. 🙂

Laisser un message :

Votre adresse courriel ne sera pas publiée avec votre message. C'est confidentiel. :-)

Site Footer

Sliding Sidebar

Sur les réseaux…

Abonnez-vous par courriel

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification pour chaque nouveau billet.

Hébergement wordPress par