Merci pour le reTweet

Sur Twitter, il est coutume de reTweeter (faire suivre en copie conforme) un message que nous trouvons pertinent, et ce, dans le but de partager le tout aux gens qui nous font l’honneur de suivre nos messages de 140 caractères.

Quand on me reTweet, souvent, dans la plupart des cas disons, je remercie la personne qui a pris le temps de me lire et de me partager.

Quand je dis merci, c’est une simple note de politesse, une façon de faire un sourire, un clin d’oeil ou un hochement de tête virtuelle à l’intérêt porté à ma communication.

Cette idée de billet m’est venue hier soir en faisant la lecture d’un Tweet de @NicolasRoberge, personne fort dynamique et grandement impliquée dans la grande ville de Québec et aussi, voire surtout, sur l’espace numérique et dans lequel il disait :

Je ne vois pas pourquoi on me remercie pour un RT alors que la personne n’a fait qu’un lien vers un contenu qui n’est pas le sien

Comme j’ai répondu à Nicolas, hier, je crois que la personne disait simplement merci d’avoir trouvé sont message assez pertinent pour le relayer. Il n’est pas question ici, à mon sens, d’un quelconque rapport avec un égo du type contenu à moi ou pas. Non, j’y vois vraiment une marque de politesse, de gentillesse comme nous aurions dans la vie de tous les jours si nous étions face à face.

Qu’en pensez-vous?

Et dites-moi, est-ce que ça vous arrive de dire merci quand on reTweet un de vos messages?

28 commentaires On Merci pour le reTweet

  • Bonjour Steve,

    Pour ma part, lorsque j’ai débuté sur Twitter j’avais pris l’habitude de remercier systématiquement tous les RT.

    Par la suite, je me suis aperçu que cette politesse n’était pas nécessairement bien vue par l’ensemble des utilisateurs car, il faut bien l’avouer, ça crée du «bruit».

    Remercier en DM ne me semble pas non plus la voie à utiliser car le DM crée souvent, aussi, l’envoi d’un courriel.

    J’ai donc maintenant comme pratique de remercier les RT lorsque le contenu du Tweet est le mien. Si je «push» un lien dont je ne suis pas l’auteur, je ne remercie plus systématiquement. Pour ma part, c’est un «juste milieu» avec lequel je suis confortable.

    J’en profite pour te souhaiter, à toi et toute ta famille un Joyeux temps de Fêtes!

  • Je ne suis pas souvent retweeté, mais je ne dirais pas merci.

    Je trouve que c’est polluant les merci.

    Je pense qu’il est implicite que tout le monde apprécie de se faire retweeter.

    On devrait plutôt tweeter quand on ne remercie pas, ça serait moins chiant.

  • Moi j’aime ça que les gens remercient, mais je comprends que ça puisse taper sur les nerfs de certains… Il faudrait qu’il y ait la possibilité de DM multiple, pour quand plusieurs personnes RT un même message.

  • Frédéric, tu as bien raison pour le bruit, mais ne trouves-tu pas qu’à force, nous perdons un peu d’humanisme en notre ère numérique?

    On dit merci et nous reproche d’être bruyants.

    On garde le silence, et on nous reproche d’être égocentriques équipés d’un « je-m’en-foutisme aigu « .

    J’exagère un peu, c’est vrai. J’aime bien faire le Richard Martineau parfois haha…

    En somme, l’approche est personnelle.

    J’en profite également pour te souhaiter un joyeux temps des fêtes et l’année 2010 (et les autres suivantes, évidemment) te soit prospère et généreuses à toi ainsi qu’à ta belle famille.

  • Salut Steve,

    Tout comme Gestionnaire Borg j’ai également réduit de beaucoup mes remerciement sur twitter.

    J’aimerais ajouter qui si la personne est nouvelle sur twitter ou me RT pour la première fois et qu’elle a un faible nombre de follower
    je vais être plus enclin à lui dire merci ou DM.

    RT @Gestionnaire Borg J’en profite pour te souhaiter, à toi et toute ta famille un Joyeux temps de Fêtes! 🙂

  • Beau dilemme!

    Je viens de tenter humblement de le résoudre en remerciant dans un twit tous ceux qui m’ont retwitté en 2009! C’est pas très one-to-one comme approche, mais ça apaise ma conscience sans générer trop de « bruit ».

  • Mais qu’est-ce que, pour vous, le bruit sur Twitter ?

    Pour moi, le bruit est quelque chose que je trouve inintéressant et que je pourrais me passer.

    Les fameux comptes de la fausse Britney qui nous envoient un message sont pour moi du bruit.

    Le bruit est vraiment relatif à chacun.

    Et Twitter, en fin de compte, est une grosse machine à bruit. Twitter est une sorte de gros amphithéâtre où il y a un fond de bruit constant, mais qui ne nous empêche pas d’entendre là où nous donnons de l’oreille.

  • Comme souvent, je vais à l’opposé de la majorité. Et dans ton sens. Je ne remercie pas toujours, faute de temps, manque d’attention, etc. Mais je le fais occasionnellement. Par contre je n’ai rien contre le fait de le faire, au contraire. Et je suis tout à fait d’accord avec toi, le « bruit » est vraiment relatif à chacun. Près de la moitié des tweets que je vois passer soit ne m’intéressent pas, soit sont des échanges entre gens que je suis mais dans lesquels je ne suis pas impliquée. Devrais-je considérer cela comme du « bruit »?

    Je suis les gens qui m’intéressent sans m’attendre à ce que chacun de leurs tweets *me* soient pertinents. Et c’est la même chose pour ceux qui me suivent. Pas d’offense, c’est la réalité.

    Je trouve que les gens ont la règle, l’étiquette, l’éthique, facile. On se dépêche d’appliquer des procédures et des balises à un moyen de communication né d’un simple besoin d’échanger. J’aime à croire que cet espace restera libre encore un bout…

    • @swan_pr : Voilà le mot qui me manquait lors de la création de mon billet, soit CONSIDÉRATION. Bien trouvé ! Tout est là je trouve.

      Avoir de la considération est faire preuve d’une sorte d’altruisme, de montrer par un geste X que rien ne nous est dû.

  • Je suis du même avis que Gestionnaire Borg et cafevrac, j’ai pris l’habitude de remercier uniquement pour les RT de mes propres billets. La politesse ne doit pas embrouiller le time line. Mais, chacun utilise Twitter comme il l’entend et c’est bien ainsi.

    J’en profite pour te souhaiter de Joyeuses Fêtes et une année 2010 remplie de RT 😉

  • Héhé, j’aurais tellement d’autres exemples de tweets plus embrouillants! :p

    Mais plus sérieusement, je comprends que pour les gens qui génèrent du contenu c’est différent!

  • D’après moi ce qui me gosse le plus c’est les remerciement publiques qui ne sont pas d’intérêt pour tous. Les DM sont là pour ça. Le Reply selon moi est une fonction abusée sur Twitter.

    Si on fait Reply, on doit se poser la question si notre réponse concerne ou peut intéresser les autres.

    • Nicolas, Élaine, au-delà de la « Sonia Bénézration » des tweets comme l’a dit Nicolas sur Twitter, ce que je pense qu’il faut retenir est que sur Twitter, la seule règle qui se vaut, est celle des 140 caractères. Le reste est à notre discrétion.

      Personnellement, qu’on ne me dise pas merci ne m’empêchera pas de dormir et n’affectera pas mes échanges, loin de là, car mes reTweet sont faits avec détachement.

      Mais dans un autre registre, mentalement je note quand une personne fait montre d’indifférence quand je lui envois disons quelques tweets dont le sujet est, je crois, dans le champ de ses intérêts. Il ne va s’ensuivre indubitablement qu’une indifférence réciproque.

      La magie de Twitter est que cette microsociété s’invente rapidement et évolue au quart de tour. Je trouve que Twitter est un genre de microscope de qui nous sommes en tant qu’individu, mais également en tant que collectivité.

      Pour moi, le web et la vie c’est du donnant donnant. Pas dans l’idée de donner pour recevoir, mais de donner et d’échanger parce que nous avons de la considération les uns envers les autres.

      Oui, je sais, c’est beaucoup de philosophie pour des simples reTweet… Mais je vous l’ai dit, avec Twitter, ça va vite ! En moins de 10 pixels, on passe d’un sujet à l’autre 🙂

  • 1. J’ai pris la politique suivante: je ne remercie jamais, ni pour un relais de lien, ni pour une info originale, ni pour une trouvaille qui semble intéressante. Je n’ai pas de blogue donc la question ne se pose pas pour cet aspect.

    Je trouve ça plus poli (et plus simple), que de remercier seulement selon nos règles qui ne sont pas celles de tous.

    2.Quant au commentaire de NicolasRoberge qui écrit que l’on doit s’interroger sur l’utilisation du reply vs DM pour ce qui de l’intérêt public ou non, je ne partage pas ce point de vue. Un des intérêt de Twitter, c’est justement de suivre des conversations qui ne nous concernent pas.

    Naturellement, y’aura tjrs les gens qui confondent SMS et Twitter.

  • Intéressant ce débat. À mes débuts sur Twitter, je remerciais à peu près systématiquement tous les gens qui me retweetaient. Je suis du même avis que toi, c’est une forme de politesse que j’apprécie donner et me faire rendre. En même temps, je ne tiens pas systématiquement un registre de qui me remercie et qui ne le fait pas et j’espère que mes followers n’ont pas de politique à cet égard car mes remerciements sont distribués de manière circonstancielle et aléatoire!

    Si j’ai le temps, je le fais systématiquement mais il m’arrive parfois d’en échapper et je ne crois pas que les gens en soient offusqués. Je pense que les remerciements peuvent être public ou en DM privé et ce doit être laissé à la discrétion de l’individu. Je ne les percois pas comme du bruit mais plutôt comme un signe publique de respect et d’appréciation. Twitter est un outil fondamentalement publique. Ces remerciements publiques contribuent à tisser cette communauté virtuelle qu’est Twitter. Des les faire en DM, c’est OK mais c’est moins fort selon moi.

    Mon analogie par rapport aux remerciements sur Twitter est un peu comme mon comportement au restaurant… Je suis quelqu’un de très poli alors, si la serveuse vient reprendre les menus,vient me verser du café ou m’offre un dessert, je vais lui dire merci systématiquement. Pour d’autres personnes, pas nécessairement méchantes,ces gestes en apparences anodins ne méritent pas de merci systématique. Ils auront un aussi bon service et le fait de ne pas dire merci ne fait pas d’eux de moins bonnes personnes.

    Ce débat me fait penser à celui de suivre ou de ne pas suivre systématiquement nos followers sur Twitter. Je suis contre les règles dogmatiques à cet égard. Chacun fait ce qui lui convient et c’est tout. Pour ce qui est des remerciements, c’est la même choses, c’est personnel… mais moi j’aime bien!

  • Personnellement j’aime remercier les gens qui retweete les articles de mon blogue.

    J’aime bien quand on prend la peine de me remercier aussi lorsque je RT un article de quelqu’un. De la même façon lorsque quelqu’un vient commenter sur mon blogue, j’essaie, mais pas toujours de répondre. C’est une forme de acknowledgment de l’intérêt de la personne.

    Si vous êtes comme moi, vous aimez bien avoir des RT de vos articles et des commentaires sur votre blogue.

    Ceci dit, il n’y a pas de règle. Tout le monde se cherche et s’invente une façon de faire dans les réseaux sociaux.

    Merci pour le nofollow 😉 Je vais même en abuser pour dire que mon blogue aussi est en nofollow: http://www.orenoque.com/blogue

  • Je voulais évidemment dire dofollow (ma dyslexie, hum…, hum…)

  • J’utilise twitter depuis quelques mois maintenant et je considère que je suis toujours en période d’adaptation. Je ne suis pas à l’aise avec certaines « règles » et, les twitteurs auxquels je suis abonnée, ne semblent pas tous avoir la même approche non plus.

    Dans cette situation en particulier (merci pour les RT), je me sens toujours extrêmement flattée qu’on le fasse et je prends pour acquis que la personne qui fait le RT le sait. D’ailleurs, je ne m’attends pas à un « Merci » quand je RT quelqu’un d’autre. Comme certains l’ont souligné, ça peut devenir « bruyant » et, sans vouloir froisser personne, je soupçonne que ça frôle parfois le « show off ». Mais, c’est peut-être juste une impression!

    Très bonne idée de billet en passant! Je me questionne souvent à savoir si je suis la seule de penser de telle ou telle façon…

  • Personnellement je ne demande pas qu’on me remercie pour un RT… surtout que la fonction a disparu maintenant depuis un bon moment de mon panel twitter… si quelqu’un a une idée, je suis preneur… ^^
    C’est vrai aussi qu’un peu d’humanité dans ce monde numérique ne fait pas de mal et un merci ca fait toujours plaisir et ca ne coûte rien.
    D’ailleur, merci pour le dofollow ! 😉

  • Ça me fait penser que le #FF me sert beaucoup à remercier les gens pour les RT (et l’interaction). Et même là, j’ai l’impression que le #FF est en train de s’effriter. Quand on voit que des gens RT des #FF pour on ne sait quelle raison, ça sent le pétard humide…

  • Sympa vos commentaires, vraiment !

    Le but de mon billet n’était pas d’arriver à un consensus, mais bien uniquement que d’échanger.

    Faites ce que votre souris et clavier vous inspire, et ce sera juste et parfait 🙂

    Et pour le reste, il y a l’option unFollow si on nous perturbe sur Twitter. Le fake à Britney y a goûter à plusieurs reprises pour ma part…haha

    Dans vos commentaires, il en ressort que chacun, à notre manière, nous nous sommes approprié cet outil, que dis-je, ce monde qu’est Twitter, mais nous ne pouvons imposer aux autres notre façon de faire ou de voir. Elle est là aussi la beauté de Twitter.

    Longue vie à nos tweets !

  • Voilà un débat qui me touche grandement et que je trouve extrêmement intéressant!

    Vous avez d’excellents point de vue sur le sujet et j’avoue très sincèrement m’y être attardé dans les derniers mois. Un peu comme vous l’avez fait à vos débuts sur Twitter, n’étant pas un précurseur de l’utilisation du service, j’avais pour réflexe de remercier les gens qui RT mes messages et je trouvais cela sympathique, du moins lorsque quelqu’un me remerciait de faire la même chose pour lui.

    J’ai eu ensuite la chance de suivre @NicolasRoberge qui me remerciait par DM. Ah! J’avais sans doute besoin de ce genre de geste à mon endroit pour réaliser que ça pouvait peut-être agacer les followers de voir des remerciements ici et là. Pourtant, même si j’ai fait l’essai de remercier en DM, je trouvais néanmoins intéressant de voir les remerciements des gens que je suis pour la simple et bonne raison que ça me permettait de savoir qui s’intéressait à tel ou tel sujet. Par le fait même, j’avais la chance de connaître d’autres personnes qui avaient un lien d’intérêt avec moi. Bravo!

    Maintenant, après avoir réfléchi sur la pensée de @Mindsix et de quelques-uns d’entre vous, j’en viens à la conclusion que le remerciement de RT me conforte en tant qu’humain. Quand j’ouvre la porte à quelqu’un et qu’elle me dit merci, je suis content et ça me fait probablement autant plaisir qu’à la dite personne. Quand je le fais et que la personne m’ignore, ça me désappointe, et ce, même si je ne le fait pas pour le remerciement! Je le fait par politesse et par respect pour les gens.

    Conclusion? Que ce soit pour un RT quelconque ou d’un de mes liens, je remercie. Par contre, j’essaie de le faire en groupant les noms. De cette manière, j’évite de trop déranger les personnes qui me suivent et je fais plaisir aux personnes ciblées par mon remerciement.

    Merci beaucoup @mindsix pour cette réflexion nécessaire!

  • Il est pour moi important de prendre la peine de remercier une personne qui à elle-même pris la peine de relayer un tweet qu’elle à jugé pertinent, et dans le meilleur des cas (mais on sait que ce n’est pas toujours vrai…) également pris la peine de lire. Lorsque, dans la « vraie vie » quelqu’un me dit qu’il a lu mon contenu, l’a trouvé intéressant et l’a conseillé à ses connaissances, il me parait tout naturel de le remercier. Idem sur Twitter. Je ne pense en revanche pas une seconde que les gens qui RT s’attendent à être remercié, mais c’est pour moi important de le faire… Par contre, tout comme Dany, je ne remercie que les RT qui renvoient vers un contenu écrit de ma main, et donc généralement sur mon blog. Allez jusqu’à remercier le RT d’un RT que j’aurais fait… transformerait twitter en une salle de courbettes!

  • Je suis d’accord que c’est une forme de politesse intéressante, cependant, je trouve vraiment bizarre que certaines personnes remercient pour un RT lorsque ce n’est pas elle qui est la personne originale qui l’a « tweeté ». Exemple, je RT un autre tweet et un autre utilisateur fait un RT de mon RT. Je n’irai pas remercier le dernier qui l’a RT puisque je ne suis pas l’auteur original du tweet. Pourtant, il y en qui le font! Je ne sais pas ce que vous en pensez…

  • Je remercie occasionnellement certaines personnes qui commentent mes billets. Sûr, il y a souvent des commentaires de gratitude qui visent le lien de retour. Dans l’ensemble, on peut séparer le bon grain de l’ivraie comme disait quelqu’un.

  • Je ne remercie jamais personne pour la simple raison que je n’ai pas encore compris comment faire.
    Mais si je savais, je le ferrais avec parcimonie et (j’espère) aux RT pertinent

  • J’essaie personnellement de remercier systématiquement pour le RT. Cela permet d’accrocher quelques fois et de provoquer de l’échange. C’est le début d’une relation virtuelle qui commence comme cela. Mais pas évident de répondre à tout le monde quand le compte dépasse les 1000 followers.

Laisser un message :

Votre adresse courriel ne sera pas publiée avec votre message. C'est confidentiel. :-)

Site Footer

Sliding Sidebar

Sur les réseaux…

Abonnez-vous par courriel

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification pour chaque nouveau billet.

Hébergement wordPress par