Claude Robinson, un calvaire qui dure! J’ai honte!

Je ne sais pas pour vous, mais moi quand je vois une personne se faire voler, rouler dans la boue et qu’on s’acharne sur elle dans l’espoir qu’elle crève, et bien cela fait monter en moi une vibration de colère, d’injustice et j’ai honte… Honte de ce système dit de justice qui fonctionne à deux vitesses ou, en fait, à une seule vitesse; celle de l’argent! Il ne suffit plus maintenant de remporter un procès, non, il faut maintenant avoir

Pour lire le billet, c'est par ici !

Site Footer

Sliding Sidebar

Sur les réseaux…

Abonnez-vous par courriel

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification pour chaque nouveau billet.

Hébergement wordPress par